L'Egypte des pharaons

oeil Le commerce oeil

Malgré la richesse de sa terre et de son sous-sol, l'Egypte ne suffit pas à ses besoins. Elle manque en particulier de bois et de métaux qu'elle doit aller chercher à l'étranger. Les relations entre l'Egypte et ses voisins sont très complexes. Elle doit montrer sa force pour garder sa suprématie, mais également s'ouvrir au commerce des marchandises vitales que lui procurent les pays étrangers.


carte du commerce

Les exportations

L'Egypte est riche et possède de grandes ressources. Elle exporte donc des céréales, du vin, du lin, du papyrus et une grande quantité de produits manufacturés, surtout de l'or.

Les importations

L'Afrique grâce à la Nubie ouvre ses portes à l'Egypte, c'est à Eléphantine, la ville frontière entre les deux pays que les Nubiens apportent leurs produits, comme l'ivoire, des peaux de léopards, des singes ou encore de l'ébène. Les pharaons conquièrent ce pays, un intense trafic de marchandises se met alors en place entre les deux pays. Il permet ainsi à l'Egypte d'acquérir des pierres fines, des bois précieux, des plantes, des animaux exotiques comme des girafes et des esclaves.

L'Egypte importe de nombreuses marchandises d'Asie. Il s'agit d'huile, de résine, d'argent, de cuivre, de chevaux et d'esclaves, provenant du Proche-Orient, de la Grèce ou de Chypre. Le pays de Pount (côtes de Somalie et du Yémen), exporte vers l'Egypte des plantes aromatiques très prisées, comme l'encens, la myrrhe ou du cinnamome ou encore du myrobolan. Des forêts montagneuses du Liban provient une matière première qui manque cruellement en Egypte, le bois.

Pour ce procurer toutes ses richesses, le pharaon emploie deux méthodes : la première qui consiste à prendre les produits désirés d'un pays par la force d'expéditions militaires, la deuxième en envoyant des ambassadeurs pour qu'ils négocient les marchandises sous forme de tributs.

Au nouvel Empire les richesses de l'Egypte s'accroissent, grâce aux lourds tributs que doivent payer les pays conquis. Les vaincus refusent cependant de plus en plus de les payer. L'Egypte emploi alors un stratagème diplomatique qui consiste à accueillir des jeunes princes étrangers et les éduquer à l'Egyptienne. De retour chez eux, ils ne font que louer leurs hôtes.

Copyright © L'Egypte des pharaons

e-mail

Publicité