L'Egypte des pharaons

dieu Les temples et les prêtres dieu

Les prêtres

En théorie seul le pharaon est habilité à bâtir la demeure des dieux, à leurs consacrer des offrandes et à leurs rendre culte. Mais comme il ne peut être partout à la fois, il est représenté par des prêtres. Les prêtres majeurs travaillent au temple à temps plein, tandis que les membres moins essentiels au clergé exercent un autre métier pendant environ huit mois de l'année. Les prêtres ayant un rang élevé sont appelés serviteurs de dieu. Les autres prêtres sont chargés d'étudier et d'écrire des textes en hiéroglyphes, enseigner aux nouveaux prêtres, et d'accomplir beaucoup de tâches courantes.Le nombre de prêtres est compris entre un ou deux pour les chapelles des dieux locaux, à plusieurs centaines pour le temple d'Amon à Karnak, le plus vaste d'Egypte.


Les prêtres sont répartis hiérarchiquement, et sont dirigés par un grand prêtre, qui est nommé, pour les plus grands temples, par pharaon. Le premier prophète est assisté de trois "serviteurs de dieu". Cette élite très restreinte domine les "pères divins", qui précèdent la statue divine lors des processions, et les "purifiés" qui nettoient le temple, portent les objets sacrés ou abattent les bêtes lors des sacrifices. Ces derniers sont les plus nombreux, c'est pourquoi ils sont divisés en quatre ou cinq des équipes, qui vivent à tour de rôle dans l'enceinte du temple. Ils retournent ensuite à la vie civile, où ils retrouvent leurs familles. Il existe aussi des prêtres-lecteurs, qui récitent les formules des rituels, les scribes et les savants qui rédigent et copient les textes religieux.


Le prêtre est astreint à des règles strictes de pureté, il est circoncis, se rase complètement le corps et se purifie dans le lac sacré au moins deux fois par jour. Il ne porte que du lin blanc, la laine et le cuir sont interdits. De même il ne peut consommer certains aliments.


Les temples


Ce sont des lieux sacrés où seul le pharaon et les prêtres ont le droit de pénétrer, ils sont rigoureusement interdits à la population. Les temples sont en général situés au bord du Nil et sont desservis par un embarcadère. Ils sont entourés d'une enceinte qui regroupe les greniers, les logements des prêtres. Tous les temples sont bâtis suivant le même modèle.Le temple est pourvu d'un portail principal ou pylône, qui mène à une cour intérieure, par laquelle on accède à la grande salle. Au-delà de cette cour, le temple s'assombrit. Il y a d'abord la salle à colonnes ou l'hypostyle. Très peu de lumière arrive dans cette pièce. Elle donne accès à différentes salles dédiées au dieu, comme la "salle des étoffes", où l'on conserve les vêtements du dieu ou la "salle de la barque", qui contient la barque mystique dans laquelle le dieu fera son voyage nocturne, en compagnie de Rê, dans le monde d'Osiris. Plus loin le sanctuaire, ou naos, est encore plus noir. Il renferme la statue de culte de la divinité. Chaque temple renferme aussi un lac sacré, lieu de purification des prêtres.


schéma d'un temple


Le temple de Karnak, est dédié à Amon, c'est le plus grand et le plus complexe des sanctuaires. C'est en fait une succession de temples. Chaque pharaon a apporté sa contribution à ce gigantesque temple. Il s'étend de part et d'autre d'un axe est-ouest qui suit la course du soleil. Il est précédé d'une allée (le dromos), bordée de sphinx au rôle protecteur. L'entrée est marquée par un pylône. Elle ouvre sur une cour entourée de portiques qui mène à la partie fermée du temple. Celle-ci est composée d'une succession de salles, qui mène à un sanctuaire qui abrite la statue divine. De part et d'autre de ces salles, n trouve des chapelles consacrées à d'autres dieux et des magasins pour le matériel de culte. Le temple s'étend aussi de part et d'autre d'un axe nord-sud qui est l'axe naturel de l'Egypte. Il relie Karnak au complexe de Mout et à celui de Louxor plus au sud. Le temple abrite aussi des annexes où l'on trouve le lac sacré pour la purification des prêtres et pour les navigations rituelles , la maison des prêtres, des abattoirs, des volières ou encore des cuisines et des ateliers

Copyright © L'Egypte des pharaons

e-mail

Publicité