L'Egypte des pharaons

oeil Le territoire oeil

Le territoire de l'Egypte est très vaste et en divisé en deux : la Basse-Egypte et la Haute-Egypte. Il comprend aussi des conquêtes effectués par différents pharaons. Le royaume est divisés en 42 nomes, 22 en Haute-Egypte et 20 en Basse-Egypte.

La Basse Egypte

Située au nord dans le Delta du Nil, cette région se présente comme un triangle dont la pointe se situe au Nord de Memphis. Sa base s'étend le long de la mer Méditerranée où se jette le fleuve. Au niveau de la pointe le Nil se sépare en plusieurs bras. La Basse-Egypte est représentée par une couronne rouge et le papyrus, très abondant dans les marais du Delta, elle est placée sous la protection de la déesse Ouadjet, qui prend souvent la forme d'un cobra et sous celle du dieu Horus.

Sur cette terre une première civilisation, la civilisation "badarienne" se développe, mais elle reste technologiquement moins avancée que la civilisation de Haute-Egypte. Un roi réussi à l'issue d'une bataille à unifier les deux régions, en une seule sous le nom de Double Royaume ou Pays des Deux Terres. Memphis, qui sera appelée aussi Balance des Deux Terres, est alors construite pour traduire la volonté d'unification des deux royaumes. La Basse-Egypte devient alors le siège du pouvoir royal et religieux. Pendant l'Ancien Empire de nombreuses grandes cités comme Héliopolis ou Bubastis sont construites, les pharaons y établissent leur capitale. Des populations nomades s'installent et forment de grandes agglomérations et prennent peu à peu le dessus sur le pouvoir royal. Ce n'est qu'au Nouvel Empire qu'un pharaon entreprend la reconquête de la Basse-Egypte, la sécurise en édifiant des forts le long de la frontière orientale du Delta, et restaure son prestige. A la Basse-Epoque, le grand royaume se divise en à nouveau en deux, la région est alors envahit par les Assyriens et les Perses.

La Haute Egypte

Située au sud de Memphis, cette région s'étend dans la vallée du Nil, jusqu'en Nubie actuelle au-delà de la première cataracte du Nil. Cette région est surtout un désert de plateaux, puisque le seul le Nil coule au milieu et la plaine ne dépasse pas 10km de large. La Haute-Egypte est représentée par une couronne blanche et le lys le lotus et le roseau, elle est placée sous la protection de Nekhbet, souvent représenté par un vautour et sous celle du dieu Seth.

Suite à une modification du climat, le premier peuple Egyptien se sépare pour survivre. Une partie remonte vers le delta du Nil, la seconde s'établit le long des berges du Nil. Ils deviennent donc pêcheurs ou cultivateurs. Des nomades viendront s'établir un peu plus tard et s'uniront à ce peuple qui va se diversifier en pratiquant la chasse. Le roi Namer, entreprend la conquête de la Basse-Egypte et lorsqu'il y parvient c'est l'unification des deux royaumes.

Les conquêtes

Dès l'Ancien Empire, les pharaons s'intéressent à la Nubie. La ville d'Eléphantine est la ville frontière entre l'Egypte et la Nubie, elle est le point de départ des expéditions envoyées par le roi pour explorer des territoires encore inconnus, ceux situés au-delà de la deuxième cataracte. Il souhaite au départ échanger des biens égyptiens contre des produits d'Afrique, comme l'or, l'ébène ou l'ivoire, ou encore des peaux de léopard. Au moyen Empire les pharaons pour assurer leur main mise sur la Basse-Nubie font construire huit puissantes citadelles, qui ont pour rôle de repousser les razzias des nomades et surveiller le transport de l'or. Thoutmosis Ier repousse la frontière de l'Egypte jusqu'à la troisième cataracte et détruit le royaume de Haute-Nubie, puis il dresse une stèle frontière entre la quatrième et la cinquième cataracte. Un vice-roi administre alors la Nubie, où les pharaons pour rappeler leur domination font ériger des temples dédié à Amon-Rê.

Les pharaons veulent agrandir le royaume vers le nord, en Asie occidentale, la conquête est simple puisqu'il n'existe que des Etats indépendants, qui ne sont pas assez forts pour résister seuls à l'Egypte. Une fois conquis le pharaon autorise les villes à garder leurs magistrats et leur structure sociale, mais il impose un serment d'allégeance aux chefs cananéens.


carte d'Egypte

Copyright © L'Egypte des pharaons

e-mail

Publicité